• 323, Saint-Martin- 01320 Chalamont
  • 09 51 83 69 70
Prendre RDV

RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR DU CHIEN ET REEDUCATION

La rupture du ligament croisée antérieur (RLCA) est une pathologie assez fréquente notamment chez les grandes races de chiens.

On pourrait presque dire qu’il existe autant de techniques chirurgicales que de chirurgiens… et d’une manière générale, mieux vaut pour ce type d’intervention s’en remettre aux mains d’un vétérinaire experimenté dans ce domaine qui maîtrisera sa propre technique.

Un très bon article de notre confrère le Dr RAGETLY fait le point sur les différentes techniques couramment proposées.

Quoi qu’il en soit, la rééducation post-opératoire est rééllement un plus pour aider l’animal à réupérer au plus vite et lui éviter de reporter une grande partie de son poids sur l’autre membre, bien souvent prédisposé lui aussi à cette rupture ligamentaire.

Le travail du physiothérapeute sera à la fois de gérer la douleur lorsqu’il y en a, de conserver ou restituer la souplesse articuaire et d’éviter la perte de masse musculaire. Les thérapie utilisées seront à adapter à l’état de l’animal au moment de la consultation initiale.

Nous aurons bien souvent recours à des exercices de kinésithérapie passive permettant de mobiliser en douceur l’articulation tout en lui redonnant ou maintenant sa souplesse. L’animal bénéficiera aussi dès que la consolidation tissulaire le permettra des bienfaits de l’eau avec principalement un travail sur tapis immergé (préférable à la nage pour laquelle il n’y a pas d’appui au sol, cet appui droit et régulier étant à travailler).

Nous vous recommandons vivement d’attendre le moins possible pour commencer la rééducation, ce qui évitera peut-être à votre animal une longue rééducation. Dans certains pays ou la physiothérapie est développée depuis des années, la rééducation commence le jour même de la chirurgie ! Chez l’homme, celui-ci va d’ailleurs chez le kiné dès le lendemain de sa chirurgie…

Le travail sera alors bien souvent un travail passif et tout en douceur privilégiant la gestion de la douleur notamment à l’aide du laser thérapeutique, le maintien de la mobilité articulaire par de simples exercices de flexion/extension ou de pédalage, le retour précoce à une démarche « normale ». Les exercices plus « physiques »(kinésithérapie active), toujours tout en douceur et en mouvements controlés, ne commenceront qu’un peu plus tard.

Exemples de schémas de soins réalisés au centre VETOKINESIS

Exemples de schémas de soins réalisés au centre VETOKINESIS. Attention, chaque cas étant différent, les soins sont adaptés et proposés selon l’examen clinique et l’évolution de chaque animal ! 

Hernie discale opérée

  • suivi dès la semaine suivant la chirurgie (idéalement 5 à 10 jours post-op)
  • 2 séances par semaine pendant minimum 1 mois puis espacement des séances pendant encore 1 à 6 mois selon gravité
  • laser, kinésithérapie, travail proprioceptif (planche, ballon), plateforme motorisée, éléctrothérapie, hydrothérapie, massages et éléctrothérapie

Exemples concrets :

  • « Galak » Berger Allemand de 8 ans, opéré de hernies discales est venue en soins 3 semaines après son intervention chirurgicale. Il a bénéficié de 2 séances par semaine pendant 2 mois : séance laser, hydrothérapie sur tapis immergé, travail sur plateforme motorisée et différentes consignes de travail à réaliser à la maison.
  • « Cookie » labrador de 5 ans victime d’une hernie discale et partiellement paralysé des postérieurs sera suivi plusieurs mois à raison de 2 séances par semaine.

Rupture de ligament croisé

  • conseil suivi dès la semaine suivant la chirurgie (idéalement 5 à 10 jours post-op)
  • 2 séances par semaine pendant minimum 1 mois puis espacement des séances pendant encore  1 à 2 mois selon gravité
  • laser, kinésithérapie, travail proprioceptif (planche, ballon, cavalettis), plateforme motorisée, hydrothérapie sur tapis immergé

Exemples concrets :

  • Brigand, après 2 opérations successives sur le même genou ne posait toujours pas la patte. Cela fait donc plus de 3 mois qu’il marche sur 3 pattes, est très démusclé de son postérieur opéré et sur-sollicite l’autre postérieur ( dont on sait qu’il risque également de souffrir, voir de rompre le ligament croisé). Nous réalisons l’ensemble des soins deux fois par semaine et au  bout de 3 semaines il marche à nouveau sur 4 pattes !
  •  » Enjy », Terre neuve opéré des deux ligaments croisés ne se levait quasiment plus 2 mois après la chirurgie et a été confié au centre pour 15 jours de soins intensifs en cure dont il est resorti en marchant à nouveau  !

Arthrose

  • « RKA » Berger Allemand de 7 ans : arthrose des genoux et dorsalgie . 2 séances par semaine : laser dos et genoux, plateforme motorisée, tapis immergé.
  • « Bouli », labrador arthrosique de 11 ans : le propriétaire ne pouvait venir qu’une fois par semaine. Séances pour combattre l’ankylose (perte d’amplitude articulaire), l’aider à récupérer une mobilité correcte : massage, mobilisations passives et stretching doux, hydrothérapie. Consignes d’activités adaptées à la maison.

NB : Nous n’avons pas effectué de laser pour Bouli car, pour être efficace, il aurait fallu un protocole dit « d’induction » avec 2 séances par semaine sur 3 semaines.

Dorsalgies

  • « Guizmo », chihuahua mâle de 3 ans souffrant de dorsalgies chroniques: suivi tous les 15 jours. Véritable séances de coaching durant lesquelles nous expliquons et faisons pratiquer à ses propriétaires des gestes simples qui aiderons Guizmo à avoir moins de contractures et douleurs dorsales mais également à se remuscler.